16 octobre 2018

καιρὸs

καιρὸν ἁρπάζειν 
"C'est le temps de l'occasion opportune. Il qualifie un moment. Dans le langage courant, on parlerait de point de basculement décisif, avec une notion d'un avant et d'un après au sens de Jankélévitch. Le kairos est donc « l'instant T » de l'opportunité : avant est trop tôt, et après trop tard." 

05 octobre 2018

Je renonce à ces élections communales mais pas à mon engagement politique. Au contraire !

                                                Parce que c’est vous, parce que c’est moi.

Woluwe-Saint-Pierre, le 5 octobre 2018,

Madame, Monsieur,
Chers amis,

Persuadée de l'importance de l'investissement personnel pour la démocratie et le vivre ensemble, je suis engagée au niveau politique depuis mes 24 ans, convaincue par l'analyse de DéFI et la qualité de ses présidents successifs, Antoinette Spaak, Georges Clerfayt, Olivier Maingain avec lesquels j’ai eu l’honneur et le plaisir de travailler.
La campagne électorale pour les communales du 14 octobre bat son plein et vous êtes nombreux à m’interroger sur mon absence comme candidate à ce scrutin. Je prends donc la plume.
Depuis six ans, j’ai pu me mettre au service des habitants de ma commune en assumant avec beaucoup de bonheur et de fierté, le mandat d’échevine de la Culture, de la Lecture publique, des Animations et des Centres de quartier à Woluwe-Saint-Pierre. Ce furent six années passionnantes, riches de nombreux projets et de très belles rencontres. 
Durant ce mandat que les électeurs et la majorité m’ont confié, j’ai pu réaliser des actions, avec une vision basée sur des valeurs, sur l’écoute et le dialogue, le soutien à la création et l’éducation. Un rapide bilan de ce que j’ai pu concrétiser me permet de dire que 99 % du programme que nous avions établi en majorité dans mes domaines ont été accomplis. J’ai même, avec le soutien du Collège, été bien au-delà de ce qui était prévu il y a six ans. Vous trouverez en annexe Lien un bref aperçu de ce travail que je n’aurais pu réussir sans l’écoute des citoyens, une volonté de fer, un travail acharné, une force de conviction au sein de la majorité et surtout l’investissement des équipes. Merci à tous ceux qui ont participé et soutenu ce travail.
Malgré ce bilan positif et ma passion pour les matières culturelles vécue à travers ce beau mandat d’échevine, j’ai annoncé il y a quelques mois, au sein de mon parti, à mes collègues du Collège ainsi qu’aux équipes avec lesquelles je travaille, avoir fait ce choix – difficile – de ne pas poursuivre mon investissement politique au niveau communal.
Pourquoi arrêter maintenant ? Cette décision est l’aboutissement d’une longue réflexion et d’un cheminement personnel. Je l’ai prise pour respecter mes valeurs, pour rester droite, fidèle à qui je suis. Être lucide n’est pas toujours simple et certaines de mes valeurs essentielles étaient bousculées par la désignation de la tête de liste et donc la composition de la liste Défi WSP. Cela était devenu pour moi plus que problématique... J’ai dès lors décidé d’arrêter de lutter en interne au niveau local; j’ai besoin de ma force ailleurs, pour d’autres batailles, pour d’autres beaux projets.
En renonçant à ces élections communales, je tourne une page, ou plutôt un chapitre, de ma vie politique, de ma vie personnelle. Ma décision marque la fin de l’investissement Persoons dans la conduite de la commune.
Mon père, François Persoons, bourgmestre de 1970 jusqu’à son décès en 1981, a doté Woluwe-Saint-Pierre d’infrastructures encore tellement utiles (crèches, centre culturel, centre sportif et piscine, centres communautaires de quartier, quartiers de logements moyens et sociaux, préservation des espaces verts...). Il a aussi et surtout réussi à inculquer en moi le sens du « bien commun », du respect de l’autre, de la dignité, valeurs essentielles qui guideront toujours mes pas.
Je renonce à ces élections communales ci, mais pas à mon engagement politique. Je continuerai à être à votre service et poursuivrai mon travail au Parlement bruxellois, appliquant ainsi clairement le décumul intégral entre les mandats communaux et parlementaire.
Mon engagement au sein de DéFI est encore plus fort aujourd’hui lorsque je vois certains développer des connivences politiques avec des groupes ou partis nationalistes, racistes, xénophobes, eurosceptiques. Je ne veux pas d’une société basée sur la peur et le rejet de l’autre, ni pour moi ni pour mes enfants. Je reste plus que jamais convaincue par l’analyse de DéFI. Et, au niveau local, sur la liste DéFI de Woluwe-Saint-Pierre, je conseille le vote nominatif, précis et ciblé. Ce vote permet de choisir non pas un ordre de liste, mais quelques personnes dignes de confiance.
Mon mandat d’échevine se terminera le 3 décembre, avec d’ici là encore des dizaines de superbes moments : inauguration de sculptures dans l’espace public, Prix des arts, spectacles au W:Halll, commémoration 14-18, visites du patrimoine... Je poursuivrai ensuite mes passions que sont l’art et la culture avec de nouveaux projets, différents, de soutien à la création artistique, mais aussi mes actions pour l’inclusion et l’attention aux personnes handicapées et bien sûr la politique. Olivier Maingain m’a demandé d’être candidate de WSP sur les listes DéFI aux élections de mai 2019. Je réponds « oui ». Vous pourrez dès lors me retrouver dans l’isoloir le 26 mai 2019 !

Restant à votre écoute, je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, chers amis, mes meilleures salutations,

                                                                  Caroline Persoons 

04 octobre 2018

Bruxelles: Défi gravit les échelons

Grand baromètre Ipsos/Le Soir
"Bruxelles: Défi gravit les échelons
Ceci est un sondage. Prudence. Et néanmoins quelques leçons. La première: Défi croît sur son terrain de prédilection, bruxellois donc. Le parti refondé par Olivier Maingain (ex-FDF, Défi a vu le jour fin 2015) s’impose à la deuxième place au classement, derrière le MR, qui, avec 19,5%, n’est pas loin devant."
"En Wallonie : Quant à Défi, son ancrage au sud du pays semble se confirmer, avec 6,9%, soit son meilleur résultat depuis le scrutin de 2014 (où il n’avait obtenu que 2,4%)."


27 septembre 2018

En ce jour de Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Présente en ce jour de fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l'Hotel de Ville de Bruxelles.
En 1830, le 27/09, des citoyens épris de démocratie boutaient l'oppresseur hollandais hors de Bruxelles.
En ce jour de fête et d'hommage, je veux croire que cette lucidité et ce courage coulent toujours dans les veines des démocrates pour combattre les xénophobes, les racistes, les nationalistes anti-européens. 
Ce matin, les paroles de la Francophonie internationale métissée et ouverte dites par de jeunes élèves de l'école belge de Casablanca doivent nous inspirer. 




12 septembre 2018

Ami, entends-tu...

"Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?"

Profondément heurtée et révoltée, les larmes aux yeux, en regardant la projection du reportage sur le mouvement "Schild & Vrienden" sur la Une Rtbf. Nous devons comme démocrates condamner, poursuivre, tous ces nationalistes, racistes, misogynes. Quelle honte ! Quelle honte !



06 septembre 2018

Stop racisme

Comme échevine de la Culture de Woluwe-Saint-Pierre où habite @ceciledjunga , je veux lui dire tout mon soutien. Comme citoyenne, je veux hurler ma colère face au racisme. Il faut se battre contre le rejet - ambiant, latent, visible - de l'autre parce qu'il est "différent". 
Nous applaudirons Cécile Djunga encore + fort au #whalll , centre culturel de WSP, les 15 et 16/02 prochains. 
https://youtu.be/8K2pTs3ivWs

24 juillet 2018

Prix des Arts 2018 - Peinture - dessin

J’attire l'attention des artistes et des amis d'artistes et je vous invite à participer ou diffuser l'information :

Prix des Arts 2018 

de Woluwe-Saint-Pierre

Disciplines : peinture et dessin


Inscription avant le 26/10/2018
Règlement du Prix : Cliquez – Formulaire d’inscription : Cliquez
Dépôt des œuvres : lundi 05/11/18 (11h30-14h30 et 16h30-19h30)
Vernissage : jeudi 08/11/18 18h30
Exposition : du vendredi 09 au dimanche 11/11/18 12h00-18h00
Où ? Salle Fabry du W :Halll, 93 av. Ch. Thielemans – 1150 Bruxelles

Renseignements auprès du service de la Culture : au 02/773 05 97 ou 99 


22 juillet 2018

Un outil pédagogique pour certains

"Do you want a cup of tea ? Voulez-vous une tasse de thé?" Le consentement expliqué.
Outil pédagogique...




20 juillet 2018

"Survol : le fédéral plie !"


"Le Fédéral plie" ! 

Le gouvernement fédéral renonce à aller en appel du jugement rendu le 30 mai dernier par un juge néerlandophone bruxellois dans le dossier du survol.

Voilà comment le ministre MR et le gouvernement fédéral se saisissent du dossier du survol : en ne faisant rien. Même quand il a le pouvoir de le faire, le Ministre Bellot ne bouge pas. 

10 juillet 2018

Survol : 97 % d’atterrissages de nuit en infraction ! La colère des Bruxellois est juste. DéFI exige que le Fédéral mette fin aux infractions à l’arrêté Gosuin !


-->
ParIement régional bruxellois- Commission de l'Environnement - Interpellation de Mme Caroline PERSOONS, Députée bruxelloise DéFI, à Mme Céline FREMAULT, Ministre - Déposée le 01/06/2018 – Développée en Commission de l’Environnement PRB le 10/07/2018 
Concerne :   Survol-plan des routes et les recours en justice : suite du jugement du 20/07/2017 et résultat des nouveaux sonomètres installés en Région bruxelloise, la plainte de 150 habitants, la nouvelle décision de justice en référé de ce 31/05/2018
  
Comme les Bruxellois, et les habitants de la périphérie, DéFI est en colère contre la situation de survol de la Région bruxelloise qui s’envenime, pour tous les quartiers.

Ce matin, en commission de l’environnement du parlement bruxellois, Caroline Persoons, députée DéFI, a dit cette colère et a questionné la Ministre de l’Environnement sur les chiffres d’infractions issus des sonomètres « Charrette » (WSL) et « Balis » (WSP). 
« 97% des vols de nuit en atterrissage sous la 01 (sonomètre mobile « Balis ») sont en infraction par rapport à l'arrêté Gosuin ! La colère des habitants est là, légitime, justifiée ! Nous dénonçons ce pilonnage d’atterrissages mais aussi les décollages continus sur Evere/Schaerbeek/WSL/WSP ainsi que l’utilisation de la route du canal. On ne peut accepter de voir ainsi survoler des quartiers si densément peuplés ! »
La  Ministre a également répondu aux questions de Caroline Persoons par rapport au sonomètre « Charrette » (WSL) où près de 15 % des vols sont en infraction entre 23 et 6h, càd pour des décollages !

DéFI dénonce l’inertie du gouvernement fédéral, des ministre successifs MR, Galand et Bellot, qui n’ont fait aucune proposition pour améliorer la situation alors que c’est de la seule compétence du Fédéral de proposer de nouvelles routes. Force est de constater que les Ministres MR, n’ont même pas réuni les entités compétentes en matière d’environnement et de santé !

Constant et respectueux de ses engagements, DéFI :
-  exige que le survol de nuit de la région bruxelloise soit interdit entre 22h00 et 7h00 ;
-  demande au gouvernement fédéral de respecter le droit à un environnement sain et de qualité ;
- confirme la demande de suppression du survol de la zone du Canal ;
-  soutient l’allongement de la piste 25L (virage gauche) ;
- exige que soit sanctionné tout non-respect des routes aériennes ;
- exige le strict respect par le gouvernement fédéral de l’arrêté Gosuin du 27 mai 1999 ;
exige une adaptation des procédures et routes aériennes.
-----------
Pour poursuivre avec le texte de mon interpellation, cliquez ici : 

22 juin 2018

Code électoral communal bruxellois : un petit texte au niveau législatif, un bond de géant pour les personnes déficientes intellectuelles

Ce vendredi matin en séance plénière du Parlement bruxellois, j'ai défendu une proposition d'ordonnance qui modifie le Code électoral communal et permettra aux personnes handicapées d'être accompagnées dans l'isoloir au moment des élections. Dernière étape pour cette proposition que je suis très heureuse d'avoir co-signée et déposée. 
Accès au texte
Reprenant les mots célèbres de Neil Amstrong, j'ai envie de dire que c'est un petit texte au niveau législatif, un bond de géant pour les personnes déficientes intellectuelles. La proposition apporte une modification à l’article 37 du Code électoral communal bruxellois. Cet article prévoit que l'électeur qui, par suite d'une "infirmité physique", se trouve dans "l'impossibilité de se rendre seul dans l'isoloir ou d'exprimer lui-même son vote, peut, avec l'autorisation du président, se faire accompagner d'un guide ou d'un soutien". La modification qui sera votée cette après-midi remplace Les termes « infirmité physique »  par, tout simplement, les mots « un handicap». Le Code électoral communal bruxellois tend ainsi s'aligner avec les législations électorales de la Région Wallonne et de l’Etat fédéral et à être en conformité avec la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, ratifiée par la Belgique le 2 juillet 2009.  
Je tiens à dire, avec une certaine émotion, que ce texte permet de reconnaître une place entière, de citoyen libre et responsable, aux personnes en situation de handicap mental. Des avancées dans d'autres domaines sont également aussi accomplis. Je citerai un exemple : demain, l'assemblée générale de l'ASBL Inclusion désignera ses administrateurs dont deux candidats sont des personnes déficientes intellectuelles. C'est une première en Belgique que je veux veux saluer ici au Parlement. Ces avancées, cette reconnaissance des personnes déficientes intellectuellement n'est possible que si elles sont accompagnées, aidées. Différentes associations nous font parvenir leur mémorandum à l'approche des élections, dont le mémorandum  d'Inclusion "Pour une commune accessible, pour une commune inclusive" co-signé par l’APEPA et l’AP³, essentiel pour concrétiser une vie citoyenne accessible et inclusive. 
Le droit de vote est un droit fondamental et pour qu'il puisse être exercé par les personnes handicapées, il faut reconnaître cette possibilité de les accompagner jusque dans l'isoloir, avec application dès ces élections-ci d'octobre 2018. 

18 juin 2018

Moments culture... 20/06 : présentation de la saison au W:Halll - 01/07 : finissage P(ART)cours

Mercredi 20 juin à 19h00
Soirée de présentation Saison 2018-19
au W:Halll


J'ai le plaisir de vous convier à cette soirée spéciale saison 2018-19 agrémentée par la venue d'artistes. Extraits de spectacles, musique, théâtre, humour, et même un concours pour remporter des places de spectacles, l'équipe du W:Halll va vous époustoufler ! 
La soirée se terminera par le verre de l'amitié.
- Entrée gratuite - Réservation souhaitée (02/773 05 86 - info@whalll.be)
- W:Halll - 93, av. Thielemans - 1150 Bruxelles



Dimanche 1er juillet à partir de 13h30
Finissage de P(ART)cours


Le Parc de Woluwe, la Promenade verte d'Auderghem à WSL, le Parc Malou et la Médiatine accueillent pour quelques jours encore la 3e édition de la biennale d'art contemporain P(ART)cours. Profitez-en et venez vivre le 'finissage' le dimance 1er juillet.
Vous pourrez participer à la visite guidée par Arkadia, rencontrer le commissaire de l'exposition et certains artistes, participer à un récital aquatique...

·         Visite gratuite guidée par Arkadia - 01/07/2018 à 14h00- Nombre de places limité, inscription obligatoire : 02/319 45 60 - info@arkadia.be
·         Animations et concert aquatique  - 01/07/2018 - à partir de 13h30 - précisions sur www.partcours-parkunst.com

16 juin 2018

Respect de votre vie privée


-->

Au fil de ma vie de mandataire, j’ai encodé dans un fichier tout-à-fait personnel les adresses courriels de certaines personnes que je rencontre et que je trouve plutôt sympathiques. C’est ainsi que je les convie à différents moments culturels et les informe de mes activités.

Je veille à ne pas envoyer trop de courriels, sachant combien les boîtes de réception peuvent saturer. Vu le nouveau règlement européen sur la protection de la vie privée (RGPD),  
  • j’ai établi ma "charte personnelle pour le respect de votre vie privée" que vous pouvez consulter via ce lien. Je gère moi-même les données, dans un fichier qui n’appartient pas à une société commerciale. Je confirme que ces coordonnées ne seront en aucun cas délivrées à des tiers, ni utilisées à d’autres fins que ces invitations et informations que j’envoie moi-même.
  • j’ai créé une adresse courriel spécialement consacrée au respect de vos données : protection-data@caroline-persoons.be que vous pouvez utiliser pour poser toute question et à laquelle, seule, j’ai accès.
  • pour être informé.e de mes événements, vous devez donner votre autorisation expresse. 
Vous voulez continuer à recevoir mes informations et invitations. Puis-je dès lors vous inviter à cliquer sur le lien ci-dessous et indiquer "oui à le réception de vos information" ? Vous n'avez rien d'autre à faire. 




Vous pouvez bien sûr en permanence vous désabonner, modifier vos données ou les faire supprimer en m’envoyant un courriel.









Cependant, si dès aujourd’hui, vous ne désirez plus recevoir aucun courriel de ma part, cliquez sur le bouton noir et adios…